Après la mort de Denis de Rougemont, survenue à Genève le 6 décembre 1985, il a été décidé, sous l'impulsion de Jacques Freymond (Président du Centre Européen de la Culture) et de Raymond Racine, de créer une Fondation dans le but de promouvoir l'œuvre de ce grand essayiste européen.

Cette Fondation a vu le jour en 1987. Monsieur Claude Haegi, alors Maire de Genève, en fut nommé Président.

Depuis cette date, la Fondation a notamment soutenu la publication des ouvrages suivants :


    1. Du Personnalisme au Fédéralisme européen : en hommage à Denis de Rougemont (Editions du Centre Européen de la Culture, Genève, 1989).
    2. Dictionnaire international du Fédéralisme (Bruylant, Bruxelles, 1994), qui avait été entamé sous la direction de Denis de Rougemont;
    3. Œuvres complètes de Denis de Rougemont, tome III : Ecrits sur l'Europe (La Différence, Paris, 1994);
    4. François Saint-Ouen, Denis de Rougemont, introduction à sa vie et son œuvre (Georg, Genève, 1995);
    5. Bruno Ackermann, Denis de Rougemont, une biographie intellectuelle, 2 vol. (Labor et Fides, Genève, 1996);
    6. Bruno Ackermann, Denis de Rougemont : de la Personne à l'Europe (L'Age d'Homme, Lausanne, 2000)


Elle a publié et diffusé la brochure trilingue (français, anglais, allemand) :
François Saint-Ouen,
Denis de Rougemont et l'Europe des Régions (Genève, 1993. Réédition, 1998).

Ella a également soutenu la traduction de plusieurs ouvrages de Denis de Rougemont, notamment Vingt-huit siècles d'Europe et Penser avec les mains en arménien, et l'Avenir est notre affaire en bulgare.

Enfin, la Fondation a accordé plusieurs bourses à des étudiants s'intéressant à l'Europe et a financé des enseignements (chaires "Denis de Rougemont" dans diverses Universités russes et américaines).